Publié par : lskndrs | octobre 11, 2011

Sur une ligne de basse : Tubular Bells

Mike Oldfied a la vingtaine lorsqu’il pond Tubular Bells, première œuvre d’une longue série. L’intro hypnotique au piano est mondialement connue, un thème en escalier avec une subtilité rythmique remarquable (une descente la, si, sol, la, do, ré, si, do suivie d’une descente la, si, sol, la, do, ré, si, do, si, ce qui fait 8 puis 9 temps).

La basse suit ces deux séquences, avec une espèce de légère hésitation (un demi temps de plus à deux blanches) qui rend le rythme difficile à saisir (et d’autant plus génial) et contraste avec le flot irrésistible du piano :

Arrivée de la basse à la 49e seconde :

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :