Publié par : lskndrs | octobre 13, 2011

RHCP : Ethiopia

Stars depuis Blood Sugar Sex Magic et superstars depuis Californication, les Red Hot Chili Peppers ont sorti leur 10e album (I’m with you) avec Josh Klinghoffer qui remplace John Frusciante à la guitare.
Les vieux fans (comme souvent) regrettent l’orientation de leur musique vers un style pop-rock grand public, qui néanmoins n’atténue en rien leur talent musical.

Pour ma part j’ai écouté l’album d’une oreille distraite, sans être vraiment charmé. Autant Staddium Arcadium était parfois plat mais ambitieux (28 titres), By the way expérimental (les derniers morceaux et les B-sides en particulier), ici j’ai été beaucoup moins emballé : pas que c’est moche ou que c’est difficile à écouter loin de là, mais que c’est de la musique bien rodée où la convention étouffe la créativité (je n’ai pas dit qu’elle était absente).

Par rapport aux derniers albums où la guitare de Frusciante est omniprésente, celle de Klinghoffer est discrète, timide, timorée ? en revanche Chad Smith s’éclate comme jamais à la batterie, et soutient impeccablement l’ensemble.

Peu de morceaux m’ont vraiment marqué, sauf deux ou trois, dont Ethiopia (le préféré de Smith parait-il), avec une mesure du couplet en 7/8 qui donne à la chanson une rythmique ambitieuse, démonstration une fois encore du talent des piments rouges.

It starts with bass.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :