Publié par : lskndrs | octobre 23, 2011

L’amiral Yi, entre mythe et réalité

L’amiral Yi est un personnage historique hors du commun. Les récits coréens de ses hauts faits sont unanimes, il fut un homme d’une intelligence et d’une vertue quasi surhumaines. L’épopée de la guerre Imjin peut nous faire penser à la fois à celle de Jeanne d’Arc, au génie militaire d’un Bonaparte et à la fidélité d’un Turenne.
Qu’un homme marque autant une société et soit autant vénéré à travers l’histoire tourmentée de la Corée (et méconnu à l’étranger) est un cas quasi unique dans le monde.
Alors, quel est le niveau, la part de réalité dans ce récit/roman national? Yi peut-il être démythifié comme Napoléon, Vercingétorix ou Saint Louis?

Quel que puisse être la part d’enjolivement du tableau, avec toute la réserve qu’il convient d’observer lorsque les sources ne nous sont pas directement accessibles, les faits sont là et sont têtus : Yi a remporté 23 victoires navales de suite sans subir une seule défaite, et ce avec des rapports de force parfois digne de l’affrontement entre conquistadors et précolombiens (sauf que les armes étaient d’un niveau tout à fait comparable…).

Mais encore, et je pense que c’est le point décisif qu’il faudrait creuser, à savoir l’attitude des Japonais face à Yi. Alors que le Japon a adopté un modèle ultra-nationaliste et martial depuis près d’un millénaire, sa marine militaire fit entrer l’amiral Yi dans son panthéon. Il y resta durant toute l’ère Meïji jusqu’à l’annexion de la Corée en 1910.
Jamais un adversaire aussi fier et forcené n’a manifesté autant de respect envers un chef militaire, c’est loin d’être anodin.

 

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :