Publié par : lskndrs | février 26, 2012

Dégoût

Rien ne vit qui soit digne

De tes élans et la terre ne mérite pas un soupir,

Douleur et ennui, voilà notre être et le monde

est boue – point autre chose

Calme-toi.

Leopardi (Chants) cité par Nietzsche in Deuxième considération intempestive, à propos de « l’homme supra-historique »

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :