Publié par : lskndrs | avril 20, 2012

John Tavener : Funeral Canticle

Quelques mots, quelques notes parfois suffisent pour être touché au fond de son être. Monte alors avec calme, lentement, une espèce de joie, mais pas comme la joie habituelle. Une joie sereine et paisible, forte et réservée, intérieure. Peut-être est-ce toucher, au-delà des mots, au-delà de la pensée et même qui sait, au delà de l’intuition, la paix de l’âme.

J. Tavener composa ce cantique d’inspiration byzantine pour la mémoire de son père.

Ci-dessous le début du kliros (partie entendue dans The tree of life), adaptée à ma sauce pour clavier.

« Funeral Canticle was written in loving memory of my father. Such was his love of life and people that he constantly surprised us by rallying round when he was thought to be at the point of death. So I wrote this work during the last year of my father’s life, in preparation for the interdenominational funeral service wich was his wish.
My father’s funeral was celebrated by Archbishop Gregorios of Thayateira and Great Britain, Archimandrite Father Ephrem and Arch-priest Father Michael Fortunatto, as well as three Pastors from the United Reformed Church, which was the Church of my father’s baptism. It was a moving ceremony, with ikons and candles lighting up the church, and I belive it would have delighted the man who lay in the open coffin. Eternal memory – Kenneth »

Αιωνία αύτόυτ ή μνήμ.

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :