Publié par : lskndrs | janvier 2, 2013

Le Fanatisme

Ce bas monde est semblable à un arbre, ô mon fils !
et nous sommes sur lui comme fruits demi-mûrs.
Le fruit vert pèse fort, à la branche de l’arbre,
parce qu’il n’est ni beau ni digne du palais.
Mais lorsqu’il a mûri, sucré, poissant les lèvres
il pèse doucement, alors, sur les rameaux.
Fanatisme, rigueur viennent de l’ignorance :
tant que tu es foetus, tu te nourris de sang.

(Mowlavi, XIIIe siècle)

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :