Publié par : lskndrs | février 28, 2013

Etrave mentale

Etrave d’épave traine
Trame de haine sur l’estrang.
Les tambours triment vers le versant
D’iode sanglante, terrible Reine

Les Vrais cherchent un havre parmi
Cadavres et faux mourrants dans l’eau
Carcérale. Le ciel obscurci
De sable rouge et de pâle peau

Décousue par l’acier mondain
Sur l’autel de la liberté,
Cathédrâle romaine enfumée
Que nos veines avinées hurlent en vain.

(01/02/13)

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :