Publié par : lskndrs | avril 15, 2017

Fragment de Paradis

All them whom Love and Fancy grace,

When grosser eyes are clos’d in sleep,

The gentle spirits of the place

Waft up the insuperable steep,

On whose vast summit broad and smooth

Her nest the Phoenix Bird conceals,

And where by cypresses o’erhung

The heavenly Lethe steals

Coleridge, The Snow-Drop, V

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :